Quand on parle de Porte-Bonheur Celte on pense immédiatement au Trèfle Irlandais, au Trèfle à 4 Feuilles, au Triskelion ou encore à la Croix Celte. La croyance selon laquelle certains symboles celtes possèdent un pouvoir incroyable pour apporter la bonne fortune et la protection est toujours d'actualité.

Porte-Bonheur Celte

En savoir plus

On remarquera que de nombreux symboles porte-bonheur celtiques tournent autour de la notion de croix et de spirales. Ce sont avant tout des emblèmes porte-bonheur à dimension spirituelle fabriqués par les Celtes pour se protéger. Selon la forme que prend ce nœud, on parle de Trinquetra, de Triskele, de Dara ou encore du nœud Maternel Celtique. D’un autre côté, on trouve des objets provenant le plus souvent de la nature comme le Trèfle, le Gland ou les oiseaux en général qui attirent la chance.

La chance des Irlandais est une expression qui est souvent exprimée lorsque des personnes se trouvent en situation de chance. Étonnamment, cette croyance ne vient pas d’Irlande mais de Californie au XIXe siècle. L’expression a été inventée à l’époque de la ruée vers l’or, lorsque la plupart des prospecteurs qui ont eu de la chance étaient d’origine irlandaise. Même si cette expression ne vient pas d’Irlande, la région est bien connue pour sa croyance dans les porte-bonheur. Des croyances qui remontent à 500 ans avant Jésus-Christ et qui ont été popularisées à l’âge du fer par les Celtes vivant en Europe occidentale et en Grande-Bretagne. À cette époque, de nombreux mythes, contes populaires et légendes ont été racontés pour donner un contexte historique aux symboles et aux bibelots qui étaient censés être des sources de chance.

Il n’est pas surprenant que les symboles celtiques et leurs significations fassent partie intégrante de l’histoire et de la culture irlandaises. Mais, pour clarifier les choses dès le départ, il existe des symboles celtiques et des symboles irlandais, et les deux sont très différents. Les symboles celtiques, comme le nœud celtique et la croix celte, ont été introduits en Irlande par les Celtes il y a des milliers d’années. Les symboles irlandais, comme la harpe irlandaise et le trèfle, sont des symboles associés à la petite île qui sont apparus bien plus tard.

Vous trouverez ci-dessous les principaux symboles celtiques que les irlandais ont adoptés dans leur vie. Ces symboles sont celtes, irlandais ou bien ont été importé de l’extérieur puis adoptés. De nombreux porte-bonheur sont représentés par des nœuds et des spirales aux lignes sans fin symbolisent les croyances des Celtes en la vie éternelle et en la relation complexe de l’homme avec la nature et le divin.

  • Le Trèfle
    Le symbole celtique de la chance le plus populaire et reconnaissable de l’Irlande. Le trèfle est une plante à une seule tige et à trois feuilles qui pousse sur les collines d’Irlande. Le trèfle est partout : cartes postales, t-shirts, boîtes de céréales, etc. Si c’est « irlandais », il y a généralement un trèfle. Le trèfle a été rendu célèbre par Saint Patrick, le saint patron de l’Irlande. La légende raconte qu’il s’est servi des trois feuilles du trèfle pour expliquer la Sainte Trinité aux païens lors de sa mission pour apporter le christianisme en Irlande.

  • L’Arbre de vie Celtique
    De manière générale, les Irlandais ont toujours eu un lien très étroit avec la nature et les arbres. Ainsi, par exemple, le bouleau symbolise le renouveau, le frêne symbolise le lien et la sagesse tandis que la bruyère représente la romance et les sentiments amoureux. Les branches et les racines entrelacées de l’arbre de vie celtique forment un symbole fort et ancestral, souvent associé aux druides. Ce symbole porte-bonheur représente la croyance en une association étroite entre le ciel et la terre.

  • La Croix Celtique
    Le symbole celtique du christianisme qui combine la croix chrétienne traditionnelle avec un anneau traversant l’intersection de la croix. On l’appelle également la Haute Croix, la Croix d’Irlande ou encore la Croix d’Iona. Il existe de nombreuses théories sur la signification de la croix celtique. Selon l’une d’elles, les quatre « bras » représentent les quatre directions cardinales de la terre (nord, sud, est et ouest). Le pendentif est considéré comme un symbole solaire d’énergie et une source de vie qui protège et réconforte la personne qui le porte.

  • Le Nœud Dara
    Ce symbole présente un motif entrelacé et son nom vient du mot irlandais « Doire » qui signifie « chêne ». Les Celtes et les Druides vénéraient la nature, en particulier les chênes anciens, et les considéraient comme sacrés. Ils voyaient le chêne comme un symbole de force, de puissance, de sagesse et d’endurance. Le nœud celtique Dara symbolise les racines du chêne exprimant sa puissance et sa force cachées. Les anciens Celtes faisaient appel à ce symbole pour obtenir force et sagesse intérieure dans les situations difficiles.

  • La Triquetra ou Nœud de la Trinité
    Le Triquetra, également connu sous le nom de nœud de la Trinité ou de triangle celtique, est l’un des plus beaux symboles celtiques. Il représente un cercle entrelacé avec un symbole continu à trois branches. Il s’agit de l’unité de l’âme, du cœur et de l’esprit qui s’imbriquent comme pour mieux s’unir et élever l’être vers une dimension sans peurs et sans crainte. Le symbole celtique des liens familiaux qui représente l’amour éternel, la force et l’unité familiale. Un véritable talisman protecteur agissant tel un bouclier impénétrable.

  • Le Triskélion
    Il s’agit d’un autre talisman à nœuds et spirales qui, tout comme la Triquetra, représente l’unité de 3 dimensions. Pour les Celtes, il s’agit du physique, du mental et du spirituel. Il symbolise également la vie éternelle, le flux de la nature et la croissance spirituelle. Également connu sous le nom de Triskele, ou Triskell, il signifie triple spirale ou 3 jambes. Un symbole qui représente le progrès et qui aidera les personnes sous sa protection à s’élever et à avancer vers une nouvelle vie. En effet, comme il semble être en mouvement, le Triskelion représente la volonté d’aller de l’avant et de surmonter l’adversité.

  • L’Anneau Claddagh
    Le Claddagh est un magnifique symbole irlandais exprimant l’amour. Les anneaux Claddagh sont largement échangés en Irlande et ailleurs comme un symbole de loyauté et d’unité entre 2 êtres. L’anneau Claddagh est souvent utilisé comme alliance et la tradition veut qu’on n’achète jamais un Claddagh pour soi-même, et qu’il doit être offert en cadeau.

  • Le Nœud Celtique Maternel
    Le nœud celtique de la maternité symbolise le lien entre la mère et l’enfant ou, dans le christianisme, la Vierge à l’Enfant. L’expression d’un amour durable entre une mère et son enfant, de la foi en Dieu et du lien ancestral à travers l’héritage celtique. Un symbole qui réconforte et apporte paix de l’esprit et force intérieure. Ainsi, quelles que soient ta foi et tes croyances personnelles, ce symbole celtique représente un lien d’amour et de vie incassable et sans fin. Un porte-bonheur qui fera résonner en toi ton lien éternel avec ta mère ou bien ton enfant.

  • Le Gland Porte-Bonheur Le gland est un symbole aussi vieux que le chêne, qui remonte aux toutes premières histoires que les gens partageaient. Dans la culture celtique, le gland symbolisait l’immortalité, la fertilité et la vie. Ce symbolisme est toujours d’actualité. D’ailleurs les celtes disent que si tu souhaites aider une personne à atteindre son potentiel et à croître alors offre lui un gland. Le gland qui devient un chêne puissant est celui qui doit faire face à la lutte et aux moments difficiles. Ainsi, le gland nous rappelle que les difficultés que nous rencontrons nous aident à devenir forts. Lorsque tu portes un gland, c’est un rappel constant de continuer, de persévérer et d’avancer.

Voici 2 autres porte-bonheur que les irlandais ont adopté et qui font désormais partie de leur quotidien. Cela n’est pas étonnant car il s’agit des 2 porte-bonheur le plus célèbres au monde.

  • Trèfle à 4 Feuilles
    La représentation de cet objet comme un porte-bonheur remonte à l’époque des anciens druides qui vivaient dans les îles britanniques. Plusieurs fois par an, les différents clans se réunissaient pour régler leurs différends, ce qui impliquait souvent d’offrir des sacrifices. À la fin de ces rituels, les participants se dispersaient pour essayer de trouver un trèfle à quatre feuilles. On croyait qu’en trouver un donnait la capacité de voir les fées malicieuses et de se tenir à l’écart de leurs manigances. Encore aujourd’hui, le trèfle à quatre feuilles est réputé exercer un pouvoir de grande chance où chaque feuille représente un élément de prospérité (renommée, richesse, amour, santé).

  • Le Fer à Cheval
    Le Fer à Cheval est l’un des porte-bonheur les plus répandus en Irlande. Il a ouvert la voie à un symbolisme similaire dans les cultures du monde entier. Les chevaux font partie des créatures les plus fiables grâce à leur incroyable force et leur endurance. Par conséquent, la plupart des gens gardaient leurs chaussures ferrées usagées comme un charme pour attirer la fertilité, la fortune et la chance.

Les Celtes sont plus que de simples superstitieux car ils savent, à travers leur symboles et talismans, rendre hommages aux êtres et à la nature. De plus, comme on a pu le voir, les nœuds et spirales sont très présents dans cette culture à la forte dimension spirituelle. D’ailleurs les nœuds celtiques, appelés Icovellauna, comprennent de nombreux symboles et significations que l’on retrouve dans l’art, la bijouterie et la décoration celtique.